Quel est l’âge maximal pour faire un regroupement de prêts ?

Y-a-t-il un âge maximal pour réaliser un rachat de crédits ? Tout le monde s’est posé cette question face à sa situation de risque d’endettement. Les personnes retraitées se préoccupent également de cette option. En effet, les organismes prêteurs sont généralement prudents lorsqu’il s’agit d’accorder un prêt à une personne âgée. C’est surtout dû au fait que la probabilité que le prêt soit remboursé est vraiment très mince. L’âge demeure donc un facteur aggravant pour pouvoir garantir le bon remboursement d’un prêt. Aussi, qu’en est-il réellement ? Découvrez la réponse dans cet article !

Quelle est la limite d’âge pour un rachat de crédits ?

Chaque banque dispose de sa propre limitation d’âge en ce qui concerne un regroupement de prêts. Chaque établissement a ses propres règles, et des critères différents d’acceptation d’un dossier de demande de rachats de crédits.

Toutefois, même si ces règles sont différentes d’une société à une autre, on peut avancer une date limite avoisinant les 75 ans pour un rachat de crédits. Elle varie néanmoins en fonction de la fin du prêt.

Dans le cas d’un rachat de crédits hypothécaires, par exemple, la dernière échéance intervient aux alentours de 90 ou 95 ans. Aussi, chacun peut demander à procéder à un rachat de crédits tant qu’il les détient encore.

Quel est l'âge maximal pour faire un regroupement de prêts ?

Découvrez en davantage sur ce thème en allant ici.

Une appréciation des demandes de rachat de prêts seniors par le prêteur

Ce sera à la banque et aux organismes prêteurs d’étudier personnellement les dossiers. En cas de doute, il est habituel de demander l’assistance d’un professionnel dans ce genre de situation. Cet expert se chargera de vous guider, de vous conseiller et de répondre à toutes vos questions. Il vous indiquera également vos chances de réussite pour votre projet.

Le rachat de crédits est une opération efficace pour éviter la baisse des revenus à la retraite. Tout le monde peut y aspirer. Mais il faut en respecter les conditions d’éligibilité.